Photo de Quentin Tarantino à propos du  film action Killer Crow et publiée le 02 Janv. 2013 à 00:00:00

Actu cinéma sur Quentin Tarantino et sur Killer Crow.

Par Fabrice Laroche - Publié le dans Actus Cinéma > Films Action Killer Crow : Quentin Tarantino envisage une trilogie à Inglourious Basterds- Note 0/5 sur 1 vote - 2366 lecteurs.

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Ce que l’on peut dire sur Quentin Tarantino c’est qu'il sait comment faire parler de lui. En pleine promo de Django Unchained, le réalisateur s’est confié aux journalistes laissant transpirer quelques infos excitantes et dérangeantes à la fois, comme à son habitude.

Lors d’une interview au magazine The Root, voici ce qu’il en était : "Je ne sais pas exactement quand je vais le faire, mais il y aura quelque chose s’approchant d’une trilogie. Mon idée originale façon Inglourious Basterds était une grande histoire qui comprenait la petite histoire que vous avez aperçue dans le film, mais aussi un groupe de soldats noirs méprisé et torturé par l'armée américaine."

"En fait le lieutenant Aldo Raines (Brad Pitt) et les Basterds pratiquent une guérilla à la façon 'Apache'. Les troupes noires seraient également sur le sentier de la guerre à l’apache en tuant un tas de soldats et d’officiers blancs dans une base militaire, l’aventure les menant jusqu’en Suisse."

"Cette seconde histoire a toujours été prévue comme une partie de la première et j'allais le monter comme une mini-série qui au final serait une histoire beaucoup plus longue. Quand j'ai décidé d'en faire un film, ce qui n’était qu’une section que je devais gérer dans mon script ne trouvait pas sa place dans le film complet."

"J'ai donc la majeur partie de cette histoire de soldats noirs écrite et prête à être tournée, ainsi que la seconde moitié de ce même script." Il mentionne également que les Inglourious Basterds ferait également parti de cette histoire provisoirement intitulée Killer Crow.

Plus loin dans l'interview, il déclare décrit John Ford (réalisateur de The Searchers, et d’un certain nombre de westerns les plus célèbres de tous les temps) comme un raciste et cause d’une partie des problèmes raciaux à Hollywood. C’est ce constat qui a inspiré la révolte décrite dans Django Unchained et le raid meurtrier du film.

Dites ce que vous voulez à propos du dénigrement de Ford par Tarantino, mais il est intéressant de noter qu'il marque un point.

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Note des lecteurs : 0/5

Entre nous, vous en pensez quoi ? Cool, c'est bon à savoir ! Bof...on peut s’en passer

Commentaires

Envie de réagir ?

Inscrivez-vous pour laisser un commentaire...

  • ChristopheLEF12
  • le 29 Août 2014

Sûr, il sait faire parler de lui. Mais c'est bien tout... Et en aucune façon, il ne marque un point. Il se discrédite ! Il oublie, ce cinéphile de troisième zone, que Ford a sans doute fait l'un des premiers westerns dont le héros est noir, Le sergent noir, qui dénonce précisément le racisme. Même chose avec Les Cheyennes, magnifique hommage à la culture de ce peuple. Donc, au mieux, c'est de la provocation, au pire de l'ignorance.

Les dernières actus

 
Replier le menu
Afficher les dernières news
haut de page haut de page accueil

Identifiez-vous sur Passion Cinema

Créez un compteIdentifiants perdus