Photo de Quentin Tarantino à propos du  film action The Hateful Eight et publiée le 01 Oct. 2014 à 16:26:29

Actu cinéma sur Samuel L. Jackson, Quentin Tarantino, Tim Roth, Kurt Russell et sur The Hateful Eight.

Par Fabrice Laroche - Publié le dans Actus Cinéma > Films Action The Hateful Eight : le western de Quentin Tarantino expliqué aux personnes âgées- Note 5/5 sur 2 votes - 3027 lecteurs.

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Pour un film qui, à un moment semblait ne jamais être produit, le prochain grand coup de Quentin Tarantino dispersant de l'action dans l'Ouest sauvage, The Hateful Eight, semble maintenant rouler sur une route lisse et extrêmement rapide pour le grand écran. Voici l'histoire des hauts et des bas de la production du film et de son parcours sur le sentier des salles de cinéma.

Les premières rumeurs

Quentin Tarantino est un homme qui adore jouer à saute-mouton en passant d’un genre à l’autre. Ainsi, bien qu'il est semblé très brièvement qu’il pourrait poursuivre "Inglourious Basterds" avec un nouveau regard sur l'histoire de la seconde guerre mondiale, le réalisateur a brouillé les pistes avec Django Unchained, rapporte Empireonline.

Certes, le western partage une vision sanglante et rappelle une sensation pulpeuse de "Inglourious Basterds", mais c’était un western. Après cela ? Tarantino a lancé l'idée d'un autre film sur la guerre appelé Killer Crow et qui se déclinerait sous la forme d’une trilogie.

Lire aussi : Killer Crow : Quentin Tarantino envisage une trilogie à Inglourious Basterds

"Je ne sais pas exactement quand je vais le faire, mais il y aura assez de matériel, ce qui suggérerait une trilogie", disait-il. "Mon idée originale pour une suite à Inglourious Basterds, sur le chemin du retour, c'est que ce serait une énorme histoire qui comprendrait la plus petite histoire que vous avez vu dans le film, mais qui serait aussi suivi par l’histoire d’un groupe de soldats noirs, car ils avaient tous été abusés par les militaires américains. Les troupes noires empruntent le sentier de la guerre façon Apache, et vont tuer un tas de soldats et d’officiers blancs sur une base militaire, et vont se diriger vers la Suisse."

Empireonline précise que cependant, ce projet a été mis à l'écart pour quelque chose de plus proche dans le ton - ou tout au moins à l'époque – Django Unchained.

Retour vers l’Ouest sauvage

En Novembre de l'année dernière, Quentin Tarantino a finalement révélé sur quoi qu'il avait travaillé. Comme il s'avère que le projet était fermement orienté autour de six tireurs à cheval, il se pourrait bien que cela devienne un film très différent.

"Je n'en ai parlé à personne publiquement mais je vais dire de quel genre il s’agit : c'est un western", avait déclaré Tarantino lors d’un talkshow, tout en précisant que ce ne serait pas une suite directe de Django Unchained.

Lire aussi : The Hateful Eight : Quentin Tarantino se tourne à nouveau vers le style western

"J'ai eu tellement de plaisir à faire Django j'aime tellement le genre Western, qu’après que j'ai appris comment en faire un, c'était comme un 'OK !’, permettez-moi d’en faire un autre, maintenant que je sais ce que je fais."

Fuite de script et scandale

Empireonline écrivait que le nouveau film de Quentin Tarantino rencontre un obstacle majeur en janvier dernier, lorsque le réalisateur révèle que quelqu'un a diffusé une copie du script de ce qui a été appelé jusqu’à aujourd’hui The Hateful Eight, et après que le scénariste / réalisateur ai permis à quelques personnes d’en lire une première ébauche.

"Je l'ai donné à l'un des producteurs de Django Unchained, Reggie Hudlin, et il a laissé un agent venu dans sa maison le lire" at-il dit à l'époque. "C'est une trahison, mais ce n’est pas tout, parce que l'agent n'est pas la seule raison. Il y a une vraie méchanceté derrière tout ça car je l'ai aussi donné à trois acteurs : Michael Madsen, Bruce Dern et Tim Roth. Celui que je connais et qui n'aurait pas pu le faire, c’est Tim Roth. C’est forcément l’un des deux autres qui a laissé son agent lire le script et l'agent l’a ensuite transmis à tout le monde à Hollywood."

Lire aussi : The Hateful Eight : Quentin Tarantino Trahis par une fuite de son script

Bouillonnant de colère au sujet de cette apparente trahison, Quentin Tarantino a alors déclaré qu'il abandonnait le film.

"Je ne ferais pas ce prochain film. Je vais publier le script et c'est tout pour l'instant. Je l’ai donné à six personnes et si je ne peux pas leur faire confiance sur ce point, alors je n'ai pas envie de le faire. Je vais passer à autre chose car j'ai dix hypothèses de plus d'où cela pourrait provenir."

Selon Empireonline, Quentin Tarantino a par la suite intenté une poursuite contre le site Gawker, affirmant que le site a fabriqué une histoire de toute pièce pour justifier la fuite de son script en ligne, mais la plainte a été rejetée et Tarantino essaie à nouveau.

Lecture du script à Los Angeles

Dans les mois qui ont suivi la fuite, Quentin Tarantino semblait se calmer sur l'incident et il a commencé à aborder l'histoire d'une autre manière. En avril dernier, la nouvelle tombe qu'il organisera une lecture du projet alors d’actualité et son script.

Lire aussi : The Hateful Eight : Quentin Tarantino fera une lecture de son scénario sur scène

Après avoir refusé de diriger l'une des sessions du Live Independent Film, proposant la lecture de scripts de films classiques au Musée d'art Contemporain de Los Angeles, un travail qui revient habituellement à Jason Reitman, il a tout de même approché Elvis Mitchell, patron du Live Independent Film, avec l'idée de faire la lecture en direct de The Hateful Eight.

acteurs de <em>The Hateful Eight</em> à la lecture du scriptTous les acteurs de The Hateful Eight, réunis à la lecture du script à Los Angeles.

Selon Empireonline, Elvis Mitchell a alors déclaré au Los Angeles Times qu’il avait accepté la proposition de Quentin Tarantino. La lecture s'est donc déroulée plus tard le même mois, avec Samuel L. Jackson, Kurt Russell, Tim Roth, Amber Tamblyn, Walton Goggins, Michael Madsen, Bruce Dern, James Parks, Denis Ménochet, Dana Gourrier, Zoe Bell Judy et James Remar, tous interprétant leur rôle respectif lors de la lecture.

Source : Empireonline

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Note des lecteurs : 5/5

Entre nous, vous en pensez quoi ? Cool, c'est bon à savoir ! Bof...on peut s’en passer

Commentaires

Envie de réagir ?

Inscrivez-vous pour laisser un commentaire...

Les dernières actus

 
Replier le menu
Afficher les dernières news
haut de page haut de page accueil

Identifiez-vous sur Passion Cinema

Créez un compteIdentifiants perdus