Actu cinéma sur Leonardo DiCaprio, Alejandro González Iñárritu et sur The Revenant.

Par - Publié le dans Actus Cinéma > Films Drame The Revenant : trailer, le tournage du film avec Leonardo DiCaprio a été une catastrophe- Note 0/5 (aucun vote) - 1363 lecteurs.

Partagez et suivez-nous ! Plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Défections de l'équipage, un froid brutal, une recherche globale de neige et même un acteur nu traîné sur le sol – le réalisateur de "Birdman" Alejandro González Iñárritu répond aux critiques de ses méthodes ambitieuses : "Quand vous voyez le film, vous en saisissez la vraie dimension et vous vous sites : Wow !"

Une version de cet article a été publiée dans le numéro du 31 Juillet de la revue The Hollywood Reporter.

Les membres de l'équipe d'anciens combattants qui ont peiné sur The Revenant du réalisateur Alejandro Iñárritu disent que le prochain film du réalisateur pourrait se révéler épique et digne d’un Oscar. Certains disent aussi que la réalisation du film a été, et de loin, la pire expérience de leur carrière - "un véritable enfer", comme il a été dit crûment.

Mettant en vedette Leonardo DiCaprio dans la peau de l'explorateur du début du 19e siècle Hugh Glass (Wikipedia), The Revenant est entré en production en septembre 2014 et était censé être bouclé en mars 2015. Mais les caméras tourneront jusqu’en août et le budget initial de 95 000 000 M$ passera, selon des initiés de la production, plus sûrement la barre des 135 millions M$.

Inspiré de faits réels, The Revenant suit le personnage de DiCaprio dans un paysage de neige et à travers des épreuves, y compris des batailles avec les Amérindiens et une lutte presque fatale avec un ours.

Iñárritu a fait le choix plutôt inhabituel de tourner le film dans l'ordre chronologique en utilisant uniquement une lumière naturelle. Alors que le plan était de filmer le trekking de DiCaprio entièrement au Canada, la météo n'a pas été au rendez-vous, de sorte que les cinéastes se sont maintenant dirigés vers un emplacement à la pointe de l'Argentine en quête de neige.

"Nous avons eu à relever des défis météorologiques", admet Brad Weston, président et chef de la direction de Backer New Regency. "Ce fut un film difficile. Nous avons toujours su qu'il le serait, et le film est grandiose."

New Regency soutient financièrement The Revenant mais aussi le très coûteux Assassin’s Creed à venir et a soutenu les deux derniers meilleures films vainqueurs aux Oscar, 12 Years a slave et Birdman.

La société RatPac de Brett Ratner contribue aussi pour environ un quart du budget original de The Revenant et partage les excédents de financements avec Empyre, un fond basé à Abu Dhabi et au Brésil, et avec la société chinoise Alpha Pictures, qui prend aussi en charge quelques petits morceaux de la production. 20th Century Fox est en charge de la distribution.

Plusieurs sources disent que dès le début, le film est devenu hors de contrôle. Avec une scène de bataille majeure qui a été tournée en plus de deux semaines, et où à l'origine il devait y avoir environ 30 trappeurs et à peu près autant d’Amérindiens, mais cela s’est finalement étendu à 200 acteurs.

Ne laissant alors que peu de temps à l'équipe pour se préparer, Inarritu a également décidé qu'un personnage devrait être traîné sur le sol, entièrement nu.

Alejandro Inarritu se souvient avoir été très préoccupé par les organes génitaux de l'acteur et a fait fixer des bâches en plastique pour le protéger. "Je lui ai alors demandé à plusieurs reprises, Comment vous sentez-vous ? ", dit Iñárritu. Chaque fois, qu’il a posé cette question à l'acteur, ce dernier a répondu qu'il était prêt à essayer une autre prise. "J’étais super inquiet parce que c’était un beau jeune homme de 22 ans", dit Iñárritu.

Cependant, les membres de l’équipe disent que l'acteur a souffert et Inarritu rejette cette remarque qu’il qualifie comme "un mensonge".

Le réalisateur dit que la sécurité a toujours été une priorité et qu’aucune blessure grave n’est survenue sur le plateau. Un acteur qui a été immergée dans de l'eau glacée avait un costume sec de rechange et il a été pris en soin moins de 10 minutes après que la scène a été tournée".

Un membre de l'équipage affirme aussi que certains cols des combinaisons étanches ont été coupés afin de ne pas être vus dans le film. Mais le premier assistant réalisateur Scott Robertson nie cette information et dit que seul le vêtement sec de l’acteur a eu le cou coupé, et  que ce ne fut que pour l'aider, après avoir réagi négativement à l'eau froide.

Globalement, Robertson dit qu’il y avait beaucoup de répétitions et de planifications pour protéger l'équipe du film : "Nous avons eu une réunion de sécurité tous les jours du tournage, parfois à plusieurs reprises", dit-il. "Personne n'a été blessé sur le film malgré toutes les choses dingues que nous avons faites".

Pourtant, certains membres de l'équipage croient que beaucoup de misères auraient pu être évitées – et de l'argent économisé - si au moins certaines parties du film avaient été conçues avec des effets générés par ordinateur.

"Voilà exactement ce que je ne voulais pas !", rétorque Iñárritu. "Si nous nous étions retrouvés devant un écran vert avec du café et tout le monde passant un bon moment, tout le monde serait heureux, mais certainement que le film serait alors un tas de merde". The Revenant est un film sur la survie, dit-il, et les acteurs et l'équipe ont tiré un grand bénéfice d'avoir eu à le faire en pleine nature.

Source : Hollywood Reporter

Partagez et suivez-nous ! Plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Note des lecteurs : 0/5

Entre nous, vous en pensez quoi ? Cool, c'est bon à savoir ! Bof...on peut s’en passer

Commentaires

Envie de réagir ?

Inscrivez-vous pour laisser un commentaire...

Les dernières actus

 
Replier le menu
Afficher les dernières news
haut de page haut de page accueil

Identifiez-vous sur Passion Cinema

Créez un compteIdentifiants perdus